Comment fonctionne la ventilation mécanique répartie (VMR) ?

Garantir la bonne ventilation d’un logement est primordial (et même obligatoire pour tout logement depuis 1982) pour le bien-être sanitaire de ses occupants mais aussi pour le bâtiment. Le système de ventilation le plus utilisé reste la VMC, mais il existe d’autres solutions de ventilations mécaniques et notamment la VMR (Ventilation Mécanique Répartie).

Qu’est qu’une ventilation mécanique répartie ? Il s’agit d’un extracteur d’air qui assure et facilite la ventilation à l’intérieur d’un logement. Observons plus en détails son fonctionnement et les avantages qu’elle procure.

Principe de fonctionnement de la VMR

Le principe d’une VMR est similaire à celui de la Ventilation Mécanique Contrôlée : il évacue l’air pollué des pièces de service vers l’extérieur pour ensuite apporter de l’air neuf. La VMR conduit cet air sain des pièces à vivre vers les pièces de service. La circulation de l’air passe en effet par des bouches d’air réglables, puis par des aérateurs individuels.

Ces derniers fonctionnent soit de façon permanente, soit de façon intermittente. Évidemment, selon les pièces de vie, le débit de circulation de l’air recommandé n’est pas identique. Par exemple, une cuisine nécessite un renouvèlement entre 6 et 10 fois par heure, alors qu’une salle de bain requiert cette opération entre 10 et 15 fois.

vmr : ventilation mecanique repartie

crédit photo : avenir-isolation-concept.com

Avantages de la VMR

L’atout principal de la VMR est sa simplicité d’installation, car elle ne réclame pas de gros travaux. L’absence de passages de gaine rend également le système hygiénique. L’entretien ne consiste qu’à un nettoyage régulier des filtres afin que le degré de performance ne soit pas diminué.

La VMR est aussi économique avec un coût d’investissement faible et une consommation des extracteurs variant entre 5 et 9 W.

Notez enfin que cette technologie est silencieuse, certains extracteurs n’émettant même pas 30 dB.

Inconvénients de la VMR

En termes d’inconvénients, sachez que l’installation d’une VMR n’est pas possible dans une habitation neuve, car elle est considérée comme non réglementaire suivant les normes en vigueur de la réglementation RT 2012. Ce type de ventilation doit donc être utilisé dans le cadre d’une rénovation et uniquement dans ce cas.

Le prix d’une VMR

Pour équiper votre logement d’une VMR, comptez un budget entre 400 et 600 euros par pièces humides à équiper. Ce prix évolue en fonction des modèles, notamment de leur puissance.

a0e4dcc445e07850029d8f93b7a8b9e9bbbbbb