VMC simple flux gaz

La VMC (ventilation mécanique contrôlée) est un système mécanique qui permet un renouvellement de l’air dans un bâtiment. On trouve de multiples types de VMC dont le dispositif VMC simple flux gaz, qui est une déclinaison de la VMC simple flux. Faisons un point.

Comment fonctionne la VMC simple flux gaz ?

La VMC gaz simple flux a pour objectif de chasser l’air altéré présent dans un logement ainsi que les autres impuretés liées à la combustion d’une chaudière à gaz (odeurs, gaz brulé…). Pour permettre une bonne ventilation, le logement est équipé de bouches d’extraction.

Quels sont les avantages de ce système de ventilation ?

Les avantages de ce système de ventilation sont :

  • Le prix. La VMC simple flux est l’une des moins chères du marché.
  • Le renouvellement de l’air dans l’habitation.
  • Un entretien facilité.
  • Une installation rapide, simple et peu visible. Seules les bouches d’aération sont perceptibles dans l’habitation.
  • La faible consommation en énergie.
  • Un système réglementé pour éviter les incidents.

Quels sont les inconvénients de la VMC simple flux gaz ?

Les inconvénients sont :

  • L’entretien de la VMC doit être réalisé par un professionnel.
  • Fraîcheur palpable au niveau des fenêtres avec une perte de chauffage.

Par ailleurs, il est bon de savoir que la VMC simple flux gaz est généralement un dispositif pour les habitations collectives.

Comment installer une VMC gaz ?

Bien qu’il soit recommandé de faire appel à un professionnel, il est possible d’installer sa VMC gaz simple flux soi-même. Il est toutefois nécessaire de bien se documenter sur les démarches à suivre et de réaliser un plan de pose. L’installation se fait par étape :

  • Positionner les bouches d’aération en respectant la réglementation.
  • Caler le groupe d’extraction dans les combles de l’habitation.
  • Préparer le plafond en faisant un trou pour y déposer la manchette. Elle doit être bien stable.
  • Relier la manchette au groupe d’extraction. Le raccordement se fait avec un conduit en PVC.
  • Raccorder le groupe d’extraction avec la sortie extérieure sur le toit.
  • Raccorder le tout à l’électricité.

Comment entretenir une VMC gaz ?

La VMC gaz est entretenue par une société spécialisée dans les ventilations mécaniques contrôlées. Le contrat annuel prévoit plusieurs points de contrôle :

  • Le nettoyage des bouches d’extraction (un changement peut être nécessaire).
  • La vérification du bon fonctionnement du dispositif (ventilation, raccords électriques…).

Avec le temps, l’usure apparaît. Ainsi, pour éviter les risques d’incendie, le professionnel doit faire un examen pointu de la VMC gaz à simple flux tous les 5 ans. Lors du contrôle, tout le dispositif est passé en revue ainsi que les appareils raccordés (chaudière à gaz, chauffe-eau…) et le système de sécurité. Un réglage sera également effectué pour bon fonctionnement sans incident.

Combien coûte ce dispositif de ventilation ?

Le prix d’investissement est approximativement de 400 €. Ce prix ne tient pas compte de la main d’œuvre.

595bcef77752cc28626e161a5f4dabb0tttttttttt